Élections européennes 2019

Amiante est Déchetterie

LE DÉPÔT D’AMIANTE EST INTERDIT SUR LA DÉCHETTERIE EN DEHORS DES JOURS DE COLLECTE EXCEPTIONNELLE PLANIFIÉS PAR LA 3CM ET SANS AUTORISATION ÉCRITE DE LA COLLECTIVITÉ

  • PROCHAINE COLLECTE LE SAMEDI 15 JUIN (date limite d’inscription le 31 mai 2019)
  • Pour pouvoir bénéficier de ce service, vous devez impérativement prendre rendez-vous avec nos services par téléphone (04.78.06.39.37) ou par mail à l’adresse infos@3cm.fr. Aucune inscription n’est prise sur le site de la déchetterie. >> En savoir plus ...
Accueil du site > Vie Associative-Loisirs > Les coulisses de Pizay > Les coulisses de Pizay - (...)

Les coulisses de Pizay - Appel aux Pizolands

Contenu de la page : Les coulisses de Pizay - Appel aux Pizolands

Les contes en Côtières existent depuis 14 ans. Ils sont nés de la volonté de regrouper plusieurs communes autour d’un festival de théâtre amateur. Cette année 8 communes participeront à cette belle aventure. Chaque année on nous soumet un thème lié à une période historique. En 2014 c’était la guerre de 14-18. A Pizay , la troupe s’appelle les Coulisses de Pizay et elle vous a présenté la Guerre en Jupons. Quatre soldats ont trouvé refuge chez Madame Rose une maison de RV où Lili, Nina et ….. sont employées comme dames de compagnie et Louison étant la gouvernante. Suzy petite nouvelle chez Mme Rose est de mèche avec le Brigadier Chef Henri Lebourri qui traque les déserteurs. Heureusement Mme Rose peut compter sur l’aide de Marcel et René ……. La pièce a été écrite par Ghislaine Fombonne (Louison). Cette année le thème est ‘’l’entre deux guerre’’ …. la pièce est en préparation ….. Les Coulisses de Pizay lancent un appel aux Pizolands. Nous avons besoin d’aide …. Surtout de l’aide technique, décors, costumes, intendance et aussi si vous le souhaitez nous pouvons accueillir des nouveaux acteurs. Nous vous proposons une soirée de présentation le mardi 9 Décembre à 19h à la Mairie de Pizay, avec projection de quelques photos et du film ‘’la guerre en jupons’’ …. Alors à mardi.